Boutique Biologiquement.comAchetez de la Fleur d’Hibiscus bio utilisé en phytothérapie, boisson tonifiante et drainante

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 63    Moyenne : 2.9/5]

La boisson de bissap à la fleur d’hibiscus Bio (certifiés AB Ecocert) draine et détoxifie. Elle facilite la digestion et réduit les troubles digestifs, régule le transit intestinal.


Idéal dans le cadre d’un régime diététique à base de fruits et légumes, de poisson blanc, des céréales complètes, compléter de baies de goji. La fleur d’hibiscus est très riche en vitamine C et en antioxydants naturels excellents pour la santé.

Fleur d'hibiscus Sabdariffa antioxydante utilisée en phytothérapie
Fleur d’hibiscus Sabdariffa antioxydante utilisée en phytothérapie

 

L’Hibiscus (du grec ἱϐίσκος hibískos. signifiant guimauve) est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés. L’Hibiscus fait partie de la famille des Malvaceae.
Ce sont des plantes connues depuis la plus haute antiquité : elles étaient cultivées en Égypte et en Asie du Sud-Est pour leur caractère ornemental mais aussi pour leurs fruits comestibles. Importées en Europe par les Maures espagnols au XIIe siècle, certaines espèces furent introduites en Amérique au XVIIe siècle par les esclaves.

L’hibiscus est un arbuste qui peut atteindre 5 mètres de hauteur et autant de largeur.
Les feuilles sont simples, ovales ou à bord denté ou ondulé.
Les fleurs, le plus souvent à symétrie centrale sont isolées ou groupées en inflorescences.
Le calice a cinq sépales libres. La corolle cinq pétales libres ou légèrement soudés à la base.

Boisson à la fleur d’hibiscus, le bissap riche en vitamine C

Les cinq étamines sont soudées entre elles formant un long tube. Le pistil possède assez souvent cinq ovaires et un long style passant à l’intérieur du tube des étamines.
Les fruits sont des capsules qui s’ouvrent à maturité pour libérer les graines.
Les fleurs. monochromes ou bicolores. sont torsadées avant l’ouverture complète.

L’Hibiscus syriacus est la fleur nationale de la Corée du Sud, appelée Fleur d’Éternité (mugunghwa en coréen). qui illustre l’esprit volontaire et modeste du peuple coréen. Les Coréens ont prisé l’althéa comme une fleur céleste depuis le passé.

Utilisation

– L’Hibiscus sabdariffa (Oseille de Guinée ) originaire d’Afrique de l’Ouest produit des jeunes pousses et feuilles qui se mangent crues ou cuites comme des légumes.
Ses fleurs rouges séchées puis infusées sont utilisées pour des sauces et confitures ou la préparation du Bissap, infusion et sirop produisant une boisson rouge. On la boit fraîche et très sucrée (parfois préparée avec de la menthe) en Afrique de l’Ouest.

C’est une boisson riche en acide ascorbique (d’où son goût acidulé) et on lui prête des vertus diurétiques, sédatives et hypotensives, voire laxatives.

– Les fleurs de l’Hibiscus syriacus sont comestibles et ont des propriétés émollientes (qui ramollit les tissus). Elles étaient autrefois utilisées en médecine traditionnelle pour calmer la toux et guérir les angines.

– Le fruit de l’espèce Hibiscus esculentus appelé gombo, entre. comme légume dans la composition de nombreux plats africains, asiatiques, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud.

Partie utilisée

La partie utilisée est la fleur.

L’hibiscus le plus utilisé en phytothérapie est l’Hibiscus Sabdariffa.

On lui connait des effets diurétiques qui permettent de favoriser l’élimination rénale. Associé à l’Orange amère et au Thé vert, l’extrait fluide d’hibiscus attaque toutes les composantes du surpoids.

Boutique Biologiquement.comFleur Hibiscus antioxydante, reminéralisante, rafraîchissante, tonifiante, exfoliante, hydratante

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 12    Moyenne : 3.2/5]

L’hibiscus, fleur de grandes vertus antioxydante, reminéralisante, rafraîchissante, tonifiante, exfoliante, hydratante

Symbole de beauté et de séduction, la fleur d’hibiscus recèle de nombreux trésors. Bienfaits de l’hibiscus bio Antioxydante, reminéralisante, rafraîchissante, tonifiante, exfoliante, hydratante. Un actif précieux, 100% naturel.
hibiscus fleur antioxydant naturel biologique
hibiscus fleur antioxydant naturel biologique

La petite histoire

Arbrisseau aux 30 000 variétés de fleurs, l’hibiscus est originaire d’Asie tropicale. Il se cultive aussi en Chine, au Mexique, aux Antilles, à Madagascar, au Sénégal ou encore en Egypte où le karkadé, une infusion rafraîchissante au goût acidulé, est la boisson nationale. Réputées pour être aphrodisiaques, les fleurs s’assemblent pour former des colliers pendant les cérémonies de mariage dans les pays tropicaux. Elles sont aussi riches en acides organiques et en mucilages, et séduisent un nombre croissant de marques de cosmétique pour leur trésor de vertus : hydratantes, adoucissantes, antioxydantes, régénérantes, émollientes… Séduisante et généreuse de ses atouts, la fleur d’hibiscus.
Un anti-âge naturel
Aujourd’hui, on ne compte plus les soins qui renferment des extraits de cette pépite végétale dans leurs formules. Fouad Makroum, le fondateur de la marque Little Big Bio, l’a bien compris, et utilise les protéines des graines d’hibiscus originaire du Burkina Faso dans son soin réparateur antirides “pour ses qualités régénératrices rares, en synergie avec le baobab et le Marula pour un anti-âge complet“, explique-t-il. Le créateur de la marque engagée et responsable nous assure aussi “que l’hibiscus permet d’inhiber la contraction des muscles faciaux avec un effet lissant réel”. Une alternative douce et naturelle à la toxine botulique, en quelques sortes…
Par Linda Mestaoui Merigot

Boutique Biologiquement.comLe fruit de la fleur d’Hibiscus est le Gombo, un légume fruit plein de vertus antioxydantes pour la santé

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 29    Moyenne : 3.1/5]

Le fruit de la fleur d’Hibiscus est le Gombo, un légume fruit plein de vertus antioxydantes pour la santé

Le gombo (Abelmoschus esculentus) est une plante tropicale à fleurs appartenant à la famille des Malvaceae, originaire d’Afrique.

Le fruit de la fleur d'Hibiscus est le Gombo, un légume fruit plein de vertus antioxydantes pour la santé
Le fruit de la fleur d’Hibiscus est le Gombo, un légume fruit plein de vertus antioxydantes pour la santé

Son fruit est une capsule de forme pyramidale récoltée verte et employée comme légume et comme condiment. Sa section transversale montre cinq cavités qui forment un parfait pentagone. Sa peau est couverte d’un duvet soyeux.

Noms vernaculaires : il est aussi appelé corne grecque, bamia (Grèce), okra ou gnawia ou ganaouia (Tunisie), lalo ou bamia en Turquie.
Le nom de « gombo » est issu du bantou de région angolaise ki-ngombo1.
Synonyme :
Hibiscus esculentus L.
Description
Le gombo est une grande herbe, annuelle, à la tige érigée pouvant atteindre 2 m 50 de haut.
Les feuilles sont palmatilobées, de gabarit suborbiculaires, à 5-7 lobes irrégulièrement serretés. Elles sont portées par un long pétiole (jusqu’à 35 cm).
Les fleurs solitaires, axillaires, sont formées d’un calice spathacé, à 5 dents, de 5 pétales de 3-4,5 cm, jaunes ou jaunâtres, tachés de pourpre à la base, de 5 carpelles et d’étamines soudées.
Le fruit est une capsule de 8-25 cm de long, poilue, anguleuse, ovoïde-lancéolée, longuement pointue.
Histoire
Cette plante était cultivée par les Égyptiens, puis importée en Europe par les Maures espagnols au xiie siècle, elle fut introduite au xviie siècle en Amérique par les esclaves. Les esclaves et maîtres parlant le créole utilisaient ce mot pour parler des plantes en général. Elle est consommée dans la quasi totalité de l’Afrique tout au long de l’année.
Utilisation
Le fruit contient une substance mucilagineuse (de texture gélatineuse) utile pour épaissir soupes et ragoûts. On conseille généralement de choisir des gombos bien colorés de moins de 10 cm de long afin qu’ils ne soient pas durs. Le gombo se mange cru ou cuit et il fait partie de nombreux plats créoles, africains ou japonais. Il rentre notamment dans la fabrication du calalou.
Il se marie bien avec la tomate, l’oignon, l’igname, le poivron ainsi qu’avec le curry, la coriandre, l’origan, le citron, le vinaigre et d’autres épices comme le ras el hanout.

Il est également la base du gumbo : soupe cadienne typique de Louisiane, dans laquelle le fond est constitué de mélange de céleri, poivron vert et oignon que l’on fait revenir avec les gombos coupés en rondelles. D’autres préparations typiques du Sud des États-Unis sont les gombos braisés à la tomates et les rondelles de gombo frites.
Il est également utilisé pour des sauces avec de la viande blanche ou du poulet.
Fragile, le gombo se conserve deux à trois jours au réfrigérateur dans un sac de papier.
Les graines mûres, grillées, peuvent être utilisées en guise de café. Le gombo est une spécialité de la côte d’ivoire il est souvent utilisé en sauce sur du riz blanc.
Le gombo est un légume typique de l’alimentation africaine. On le retrouve également dans le sud de l’Europe, en Inde, au Moyen-Orient, aux Antilles et en Amérique du Sud. Le gombo, aussi appelé okra, est consommé cru, cuit et parfois sous forme déshydratée. Sa saveur et sa texture particulière, ainsi que les composés nutritifs qu’il contient en font un légume qui gagne à être connu.
Principes actifs et propriétés
Selon plusieurs études prospectives et épidémiologiques, une consommation élevée de fruits et de légumes diminuerait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait, en partie, expliquer cet effet protecteur.
Antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers seraient impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Dans une étude in vitro, des extraits de gombo ont démontré un certain potentiel antioxydant. Le gombo contient de faibles quantités de composés antioxydants, comme le bêta-carotène, la lutéine et la zéaxanthine, et une plus grande quantité d’un autre de ces composés, la quercétine. Une portion de 100 g (environ 250 ml) de gombo frais fournit 11 mg de quercétine. À titre de comparaison, l’oignon, qui constitue l’une des principales sources de quercétine de l’alimentation en contient de 13 mg à 20 mg par 100 g.
Fibres alimentaires. Les fibres alimentaires ne se retrouvent que dans les produits végétaux. Elles regroupent un ensemble de substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. Elles sont classifiées en deux groupes principaux : les fibres solubles et les insolubles. Le gombo contient une proportion élevée de fibres solubles, soit 40 % de son contenu en fibres alimentaires totales. De façon générale, les fibres solubles sont associées à des taux de sucre et de cholestérol sanguins plus favorables pour la santé, ainsi qu’à un ralentissement du transit intestinal. Dissoutes dans l’eau, les fibres solubles forment des substances visqueuses ou gélifiées. Une étude réalisée à la fin des années 1980 a démontré que ces substances, extraites du gombo, permettaient de réduire le taux de sucre sanguin des souris. Grâce à ses propriétés, le gombo fait partie de la diète Portfolio, une diète reconnue pour son effet bénéfique sur les concentrations de cholestérol sanguin.
Nutriments les plus importants :
Manganèse. Le gombo cru est une excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l’homme (les besoins en manganèse de l’homme étant supérieurs à ceux de la femme). Le gombo bouilli est une source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
Vitamine K. Le gombo bouilli est une excellente source de vitamine K. Le gombo cru est une excellente source pour la femme et une bonne source pour l’homme (les besoins en vitamine K de l’homme étant supérieurs à ceux de la femme). La vitamine K est nécessaire à la fabrication de protéines qui participent à la coagulation du sang (autant à sa stimulation qu’à son inhibition). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans plusieurs aliments, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin. Les carences en vitamine K sont donc rares.

Calcium. Le gombo bouilli est une source de calcium. Le calcium est, de loin, le minéral le plus abondant dans le corps. Il est majoritairement entreposé dans les os, dont il fait partie intégrante. Il contribue à la formation des os et des dents, ainsi qu’au maintien de leur santé. Le calcium joue aussi un rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.
Magnésium. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de magnésium. Le magnésium participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions des enzymes, à la contraction des muscles, à la santé des dents et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’énergie et dans la transmission de l’influx nerveux.
Fer. Le gombo bouilli est une source de fer pour l’homme seulement (les besoins en fer de la femme étant supérieurs à ceux de l’homme). Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs. Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale (comme le gombo) est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée par la consommation de certains nutriments, comme la vitamine C.
Cuivre. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.
Vitamine B2. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de vitamine B2. La vitamine B2 est aussi connue sous le nom de riboflavine. Tout comme la vitamine B1, elle joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.
Vitamine B3. Le gombo cru est une source de vitamine B3 pour la femme seulement (les besoins en vitamine B3 de l’homme étant supérieurs à ceux de la femme). Appelée aussi niacine, la vitamine B3 participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d’énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l’alcool que nous ingérons. Elle collabore aussi au processus de formation de l’ADN, permettant une croissance et un développement normaux.
Vitamine B6. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de vitamine B6. La vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs. Elle collabore également à la production des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle aide au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses.
Vitamine B9. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de vitamine B9 (folate). Cette vitamine participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Elle joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.
Vitamine C. Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de vitamine C. Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.
www.fleurhibiscus.com le site de la fleur d’Hibiscus

Acheter des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : fleurs d’hibiscus bio

Boutique Biologiquement.comL’Hibiscus : un protecteur cardiovasculaire

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 9    Moyenne : 3.1/5]

Un extrait de fleur d’hibiscus bio, Hibiscus sabdariffa L., diminuerait l’oxydation du LDL cholestérol, responsable d’artériosclérose et de maladies cardiovasculaires, selon une étude taïwanaise.

L’extrait d’hibiscus, également utilisé comme colorant alimentaire, contient, à l’instar du vin, de nombreux antioxydants tels que anthocyanes, polyphénols et flavonoïdes. Ces composés ont prouvé leur efficacité sur la prévention de l’oxydation du LDL cholestérol.
Fleur d'hibiscus biologique fleur comestible
Fleur d’hibiscus biologique fleur comestible
L’oxydation du LDL
« Il est prouvé une augmentation du cholestérol LDL dans les lésions athéroscléreuses, et également que  l’oxydation du LDL est directement la cause de la pathogénicité. », explique l’auteur Yun-Ching Chang de la Chung Shan Medical University. L’étude, publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology retrace les effets de l’extrait d’hibiscus sur l’oxydation du LDL, la fragmentation de l’apolipoprotéine B, et la fabrication de radicaux libres in vitro.
Efficacité dose dépendante
L’Apo B est la lipoprotéine principale du LDL cholestérol, elle est responsable de la formation des plaques athéromateuses endovasculaires. Les chercheurs ont montré que l’efficacité était dose dépendante. Des doses de 0.25, 0.5, et 1 mg/ml réduisent respectivement le taux de LDL cholestérol de 13, 56, et 75 %. L’Apo B est lui aussi réduit de manière significative, dose dépendante également.
Les anthocyanes antioxydants
Les résultats tendent à prouver que ce sont les anthocyanes qui seraient responsables de l’activité anti-oxydante au niveau du LDL cholestérol.
Mieux connaître l’Hibiscus
Hibiscus sabdariffa L. de la famille des malvacées (red sorrel en anglais) est cultivée dans le monde entier. Son premier rôle thérapeutique a été dévolu, en médecine traditionnelle, au traitement de l’HTA et aux troubles hépatiques. Les formes d’utilisation sont variées, depuis la confiture, les thés parfumés, en passant par les sauces et les sodas.

Boutique Biologiquement.comHibiscus: une fleur aux vertus insoupçonnées

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 11    Moyenne : 3.8/5]

À mesure que la médecine développe des médicaments plus élaborés, plus elle nécessite un retour aux sources, telle le démontre une nouvelle étude qui a mis en évidence les vertus et bienfaits de la fleur Hibiscus sabdariffa sur la santé humaine, en l’occurrence, sur l’hypertension artérielle.

Des chercheurs de l’Université Tufts à Boston se sont intéressés aux bénéfices de la tisane d’hibiscus afin de déterminer si sa consommation quotidienne pouvait réduire la tension sanguine d’individus souffrant de préhypertension ou d’hypertension artérielle de degré modéré.

Ils ont porté leur attention sur un groupe composé de 65 personnes qui affichaient une tension artérielle systolique entre 120 et 150 mmHg et une diastolique de 95 mmHg ou moins. Les volontaires étaient tous aux prises avec, soit une préhypertension, soit une hypertension artérielle légère, et n’étaient traités avec aucun antihypertenseur.

Du groupe de sujets, certains devaient consommer trois tasses de 3,75 g de tisane par jour, alors que les autres prenaient un placebo. Au terme des 6 semaines de recherche, les indications tensionnelles des participants qui avaient bu la préparation à base d’hibiscus s’étaient grandement améliorées comparativement au groupe placebo: on a enregistré une diminution approximative de la systolique de 7,2 mmHg et de 1,3 mmHg pour la diastolique.

Pour les sujets du groupe « tisane » qui souffraient d’hypertension modérée au début de l’étude, les bénéfices de l’infusion se démarquaient encore plus: la pression systolique s’était abaissée de 13,2 mmHg et la diastolique, de 6,4 mmHg.

L’étude a donc démontré que le fait de consommer journalièrement l’équivalent de trois tasses de cette tisane pouvait préserver la pression sanguine à un niveau bas, de même qu’elle pouvait être aussi efficace que les médicaments antihypertenseurs.

Les conclusions ont été présentées à l’occasion du dernier congrès annuel de l’American Heart Association.

Boutique Biologiquement.comL’hibiscus, fleur de grandes vertus antioxydante

  Posté par Hibiscus       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 1.8/5]

L’hibiscus, fleur de grandes vertus

Symbole de beauté et de séduction, la fleur d’hibiscus recèle de nombreux trésors. Antioxydante, reminéralisante, rafraîchissante, tonifiante, exfoliante, hydratante. Un actif précieux, 100% naturel.

La petite histoire
Arbrisseau aux 30 000 variétés de fleurs, l’hibiscus est originaire d’Asie tropicale. Il se cultive aussi en Chine, au Mexique, aux Antilles, à Madagascar, au Sénégal ou encore en Egypte où le karkadé, une infusion rafraîchissante au goût acidulé, est la boisson nationale. Réputées pour être aphrodisiaques, les fleurs s’assemblent pour former des colliers pendant les cérémonies de mariage dans les pays tropicaux. Elles sont aussi riches en acides organiques et en mucilages, et séduisent un nombre croissant de marques de cosmétique pour leur trésor de vertus : hydratantes, adoucissantes, antioxydantes, régénérantes, émollientes… Séduisante et généreuse de ses atouts, la fleur d’hibiscus.

Un anti-âge naturel
Aujourd’hui, on ne compte plus les soins qui renferment des extraits de cette pépite végétale dans leurs formules. Fouad Makroum, le fondateur de la marque Little Big Bio, l’a bien compris, et utilise les protéines des graines d’hibiscus originaire du Burkina Faso dans son soin réparateur antirides “pour ses qualités régénératrices rares, en synergie avec le baobab et le Marula pour un anti-âge complet”, explique-t-il. Le créateur de la marque engagée et responsable nous assure aussi “que l’hibiscus permet d’inhiber la contraction des muscles faciaux avec un effet lissant réel”. Une alternative douce et naturelle à la toxine botulique, en quelques sortes…