[Total : 13    Moyenne : 2.5/5]

Recette de la crème dessert à la Fleur d’Hibiscus bio

Recette de la crème à la Fleur d’Hibiscus Agoji

Recette dessert de la crème à la Fleur d’Hibiscus biologique Agoji

INGREDIENTS

25 cl de lait de soja
25 cl de crème d’amandes
1 gousse de vanille
1 goutte d’extarit de vanille
2 g d’agar agar
60 g de sucre blond non raffiné
15 g de Fleur Hibiscus de Agoji
20 cl d’eau
90 g de sucre non raffiné (pour le sirop)

PREPARATION

Faire bouillir le lait, la crème et les graines de vanille fendue en 2.
Laisser infuser 15 min. Ajouter l’agar-agar, les 60 g de sucre, l’extrait de vanille et bouillir 2 min.
Retirer la gousse et verser dans des verrines et laisser refroidir.
Entreposer au frigo 3h ou 4h.
Faire le sirop à la fleur d’hibiscus en mettant l’eau à bouillir, incorporer les fleurs d’hibiscus et laisser infuser 5 min hors du feu.
Puis filtrer le mélange.
Ajouter ensuite les 90 g de sucre et bouillir pendant 2 min. Verser dans un ramequin et laisser refroidir avant de le mettre au frigo pendant 1h.
Servir frais avec le sirop au dessus de la crème à la vanille.

 


[Total : 12    Moyenne : 2.7/5]

Pour faire du Bissap à la façon marocaine, infusion de fleur d’hibiscus bio

Fleur hibiscus bio antioxydant naturel puissant

Fleur hibiscus bio antioxydant naturel puissant

3l d’eau
environ 125 g de fleurs d’hibiscus séchées
sucre vanillé ou non à discrétion
quelques branches de menthe fraiche

Porter l’eau à frémissement. Elle ne doit pas bouillir. Ajouter les fleurs et la menthe, sucrer et laisser infuser 30 minutes.
Passer au chinois.
Mettre en bouteille et conserver au frais. Boire bien frais !

 


[Total : 7    Moyenne : 3.6/5]
Pétoncle fleur d'hibiscus recette biologique fleur comestible

Pétoncle fleur d’hibiscus recette biologique fleur comestible

Pour 2 personnes, en entrée, recette des Pétoncles grillés sur lit de poires, réduction d’Hibiscus

INGRÉDIENTS

– 4 gros pétoncles frais
– ½ tasse de vin blanc (j’ai utilisé le Ménage à Trois, assemblage Californien de Chenin blanc, Chardonnay et Muscat)
– 1 ½ c. à table de fleurs d’Hibiscus séchées
– un morceau de 2 cm de gingembre frais, épluché
– 1 poire Abate ou Bosc
– 1 c. à table de beurre
– 1 c. à thé de beurre
– poivre du moulin
– Fleur de sel de Guérande

PROGRESSION

– Dans une petite casserole, faites chauffer le vin à feu doux;
– Plongez-y les fleurs d’Hibiscus et le morceau de gingembre. Amenez le vin à une légère ébullition et laissez réduire jusqu’à ce que le liquide soit légèrement sirupeux. Retirez du feu, filtrez le liquide et réservez-le;
– Coupez la poire en deux, retirez-en le cœur et tranchez-la en lamelles moyennement fines. Poivrez-les;
– Faites rôtir les lamelles de poire à feu moyen dans 1 c. à table de beurre;
– Quand les poires sont rôties et légèrement caramélisées, retirez-les de la poêle et placez-les tout de suite au centre de deux assiettes de service;
– Remettez la même poêle sur le feu, rajouter une c. à thé de beurre et faites-y rôtir les pétoncles que vous aurez préalablement poivrés sur un feu moyen-élevé. Les pétoncles doivent être tout juste cuits : un pétoncle trop cuit sera coriace;
– Déposez les pétoncles sur le lit de poires, puis arrosez le tout de réduction à l’Hibiscus;
– Parsemez légèrement de fleur de sel de Guérande.

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Recette de confiture pêche et hibiscus bio

De belles pêches bien parfumées (ben oui, c’est la saison) + quelques pétales d’hibiscus = une confiture rouge du plus bel effet, avec en plus, un petit goût de bonbon acidulé.
Recette de confiture pêche et hibiscus

Recette de confiture pêche et hibiscus

Pour 3 pots de confiture

1 kg de pêches jaunes (dénoyautées et coupées en petits morceaux)
1 kg de sucre pour confiture de type Confisuc (c’est du sucre additionné de pectine : cela permet une cuisson très rapide – les fruits gardent ainsi leur belle couleur d’origine)
2 cuillerées à soupe de fleurs d’hibiscus séchées (magasins bio ou épiceries orientales)
1 morceau de mousseline pour faire infuser les pétales de fleurs
La veille, mélanger les pêches et le sucre dans un grand saladier. Laisser les fruits rendre leur jus pendant 12 heures au moins.
Le jour J, enfermer les pétales d’hibiscus séchés dans un morceau de mousseline (ou de gaze) sans les serrer. Transvaser les fruits dans une bassine à confiture ou dans une grande casserole et faire chauffer à feu vif. Dès que le mélange arrive à ébullition le retirer du feu et y laisser infuser les fleurs d’hibiscus pendant 10 à 15 minutes en remuant de temps en temps. La confiture doit prendre une jolie couleur rouge foncé. Retirer le mousseline et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes en remuant sans arrêt.
Pour vérifier la cuisson, déposer une cuillerée de confiture dans un petit verre. L’entreposer pendant 2 minutes au congélateur : la confiture doit se figer. Si ce n’est pas le cas, faire cuire 2 ou 3 minutes de plus. Mettre immédiatement dans des pots stériles que vous retournerez jusqu’à leur complet refroidissement.

Recette de confiture pêche et hibiscus

De belles pêches bien parfumées (ben oui, c’est la saison) + quelques pétales d’hibiscus = une confiture rouge du plus bel effet, avec en plus, un petit goût de bonbon acidulé.Pour 3 pots de confiture1 kg de pêches jaunes (dénoyautées et coupées en petits morceaux)1 kg de sucre pour confiture de type Confisuc (c’est du sucre additionné de pectine : cela permet une cuisson très rapide – les fruits gardent ainsi leur belle couleur d’origine)2 cuillerées à soupe de fleurs d’hibiscus séchées (magasins bio ou épiceries orientales)1 morceau de mousseline pour faire infuser les pétales de fleurs
La veille, mélanger les pêches et le sucre dans un grand saladier. Laisser les fruits rendre leur jus pendant 12 heures au moins.
Le jour J, enfermer les pétales d’hibiscus séchés dans un morceau de mousseline (ou de gaze) sans les serrer. Transvaser les fruits dans une bassine à confiture ou dans une grande casserole et faire chauffer à feu vif. Dès que le mélange arrive à ébullition le retirer du feu et y laisser infuser les fleurs d’hibiscus pendant 10 à 15 minutes en remuant de temps en temps. La confiture doit prendre une jolie couleur rouge foncé. Retirer le mousseline et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes en remuant sans arrêt.
Pour vérifier la cuisson, déposer une cuillerée de confiture dans un petit verre. L’entreposer pendant 2 minutes au congélateur : la confiture doit se figer. Si ce n’est pas le cas, faire cuire 2 ou 3 minutes de plus. Mettre immédiatement dans des pots stériles que vous retournerez jusqu’à leur complet refroidissement.


[Total : 3    Moyenne : 4/5]

Recette de la Gelée de framboise à l’agar-agar et émulsion d’hibiscus bio

Le fameux agar-agar, très utilisé dans la cuisine bio. Un gélifiant à base d’algues. Le résultat est très convainquant. Je suggère plutôt cette recette  en entremet car elle très légère. Ou en dessert pour les personnes qui comme moi, n’aiment pas les goûts trop sucrés.
Titre:  Gelée de framboise à l’agar-agar et émulsion d’hibiscus.
Degrés: Intermédiaire.
Temps: 2 heures.
Type: Entremet ou dessert.

Ingrédients

Pour 6 personnes
4 poignées de framboises congelées
2 càc d’agar-agar
6 càc de sirop d’agave
4 càs de crème fraîche
1 yaourt de brebis
4 pincées de fleurs d’hibiscus séchées
6 framboises pour la décoration

Préparation

Mettez les framboises dans une casserole avec un filet d’eau. Couvrez et faites fondre à feu doux. Ensuite, retirez du feu et réduisez en purée avec un mixer pour obtenir 1/2 litre de jus de framboise. S’il vous en manque, ajoutez d’autres framboises ou de l’eau. Mettez le 1/2 litre de jus de framboises dans une casserole avec l’agar-agar et faites bouillir 2 minutes. Retirez du feu. Ajoutez 3 càt de sirop d’agave et mélangez. Versez le mélange dans les verrines ou ramequins et laissez refroidir au réfrigérateur au moins une heure, le temps que le mélange durcisse.
Pendant ce temps, faites la décoction de fleurs d’hibiscus. Mettez les fleurs dans une casserole avec un peu d’eau et faites bouillir pendant 10 minutes. Retirez du feu et laissez refroidir.
Dans un saladier, mettez la crème fraîche, le yaourt de brebis, 3 càt de sirop d’agave et 5 càs de la décoction d’hibiscus. Mélanger au fouet électrique.
Une fois que le jus de framboises est gélifié dans les verrines, ajoutez l’émulsion d’hibiscus par dessus et décorez d’une framboise.

Propriétés

Hibiscus: Intégrée dans le quotidien, la tisane d’hibiscus aiderait à lutter contre l’hypertension.
Agar-Agar: L’agar-agar est obtenu à partir de plusieurs algues rouges séchées, lavées et réduites en poudre. Les japonais l’utilisent depuis la nuit des temps dans leur cuisine. Cette poudre incolore et inodore au fort pouvoir gélifiant, est reconnue pour ses minéraux et son faible apport calorique.
Sirop d’agave: Le sirop d’agave vient du fruit d’une plante grasse poussant au Mexique. Les Aztèques l’appelaient “l’eau de miel”. Il remplace aisément le sucre mais avec beaucoup moins de calories. Le sirop d’agave est particulièrement indiqué pour les diabétiques ou pour les personnes suivant un régime minceur.

Boisson fraîche aux fleurs d’hibiscus

Pour 2 litres de boisson
2 litres d’eau
1 cuil. à soupe bombée de fleurs d’hibiscus
100 g de sucre
Versez tous les ingrédients dans un grand saladier et laissez macérer deux heures en remuant de temps en temps.
Filtrez, goûtez et ajoutez éventuellement plus de sucre car certains préfèrent cette boisson plus sucrée.
Conservez cette boisson au frais dans des bouteilles en verre (pour cela, pensez à garder vos bouteilles de jus de fruits en verre, elles sont très pratiques par exemple pour transporter un velouté ou un vin chaud chez des amis).
Variante testée
1 cuil. à café de fleur d’oranger pour ½ litre de boisson : excellent.

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Plongée dans une coupe de champagne, la fleur d’Hibiscus se déploie délicatement au fond du verre dans une

effervescence de bulles.

Comestible et acidulée, sa saveur se rapproche à la fois de la framboise et de la rhubarbe, et sa texture, croquante
comme un litchi.
Vous pourrez l’utiliser aussi comme décoration de plats pour leur apporter une note d’originalité et d’esthétisme.
Fabriquée à la main et 100% naturelle, elle est conservée entière dans du sirop, la meilleure façon de garder le goût
originel de cette “fleur fruit” si charnelle.

Plongée dans une coupe de champagne, la fleur d’Hibiscus se déploie délicatement au fond du verre dans uneeffervescence de bulles.Comestible et acidulée, sa saveur se rapproche à la fois de la framboise et de la rhubarbe, et sa texture, croquantecomme un litchi.Vous pourrez l’utiliser aussi comme décoration de plats pour leur apporter une note d’originalité et d’esthétisme.Fabriquée à la main et 100% naturelle, elle est conservée entière dans du sirop, la meilleure façon de garder le goût originel de cette “fleur fruit” si charnelle.


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

La sensation de fraîcheur que procurent les fleurs d’hibiscus est en ce moment très appréciée que ce soit sous forme d’infusions ou de desserts.

Une recette de gelée à l’agar-agar parfumée à la rose et à l’hibiscus incrustée de dés de poires. Très simple et très fraîche, à consommer en fin de repas ou en collation pour se rafraîchir.
Recette (pour 3 petits verres): 25 cl d’eau – 3 fleurs d’hibiscus séchées – 1 bonne cs de sucre (ou sucre de régime) – 1 gtte d’arôme à la rose – 1 poire – 1/2 cc d’agar-agar Faire chauffer l’eau avec le sucre et l’arôme à la rose, à frémissement, ajouter l’agar-agar. Poursuivre 1 min en remuant. Eteindre le feu et ajouter les fleurs d’hibiscus. Laisser infuser 10-15 min. Déposer des morceaux de poire dans les verres, recouvrir de gelée d’hibiscus. Placer au frais 1 à 2 h.
La fleur d’hibiscus est originaire de la CHINE . Dans les iles de POLYNESIE , cette fleur a une grande importance pour les jeunes gens ; placée derriere l’oreille droite , cela signifie qu’ils sont deja liés sentimantalement à gauche qu’ilssont pres à rencontrer l’ame soeur ; Offrir une fleur d’hibiscus à une personne veut dire rendre hommage à sa beauté .

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Préparation du Thé glacé à l’hibiscus et à la cardamone

Ingrédients :
1 càs d’hibiscus séché
2 gousses de cardamone
1 càs de miel ou de sirop d’agave
1 litre d’eau froide.
Dans un poêlon, mettre l’hibiscus, la cardamone et l’eau froide.
Porter à ébullition et prolonger la cuisson d’1 ou 2 minutes.
Eteindre et filtrer la préparation.
Ajouter le miel dans la préparation encore chaude.
Laisser refroidir puis placer au frigo.
Servir le thé très frais dans un grand verre rempli de glaçons et recouvrir d’une fine tranche d’orange.  Planter une paille et déguster sans attendre.

[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]
Boulghour hibiscus façon riz au lait

Les ingrédients
300 g de boulghour
20 g de beurre demi-sel Président
1 l de lait demi écrémé Lactel
10 cl de crème liquide Bridélice
80 g de sucre roux
25 cl d’eau
80 g de sucre blanc
1 poignée de fleur d’hibiscus
La préparation
Faire chauffer le lait dans une casserole. Maintenir au chaud à feu doux.
Dans une casserole, faire fondre le beurre, y déposer le boulghour. Verser 25 cl de lait chaud. Remuer jusqu’à ce que le boulgour ait absorbé le lait, ajouter 60 g de sucre roux, puis verser le reste du lait chaud et la crème.
Cuire à feu doux 20 minutes jusqu’à l’obtention d’une consistance proche de celle du riz au lait.
Pour le sirop d’hibiscus :
Pendant ce temps, dans une casserole, réunir l’eau et le sucre semoule. Porter à ébullition jusqu’à dissolution du sucre. Le sirop doit rester translucide. Retirer du feu, ajouter les fleurs d’hibiscus émincées. Laisser infuser à couvert.
Au terme de la cuisson du boughour, verser 5 cl de sirop d’hibiscus. Mélanger délicatement. Goûter et rectifier le goût si besoin en ajoutant le reste de sucre roux.
Disposer le boulghour au lait dans des assiettes creuses, agrémenter du sirop.
Recette élaborée par la Collective de Produits Laitiers

Boulghour hibiscus façon riz au lait

Les ingrédients
300 g de boulghour20 g de beurre demi-sel Président1 l de lait demi écrémé Lactel10 cl de crème liquide Bridélice80 g de sucre roux25 cl d’eau80 g de sucre blanc1 poignée de fleur d’hibiscus

La préparation
Faire chauffer le lait dans une casserole. Maintenir au chaud à feu doux.Dans une casserole, faire fondre le beurre, y déposer le boulghour. Verser 25 cl de lait chaud. Remuer jusqu’à ce que le boulgour ait absorbé le lait, ajouter 60 g de sucre roux, puis verser le reste du lait chaud et la crème.Cuire à feu doux 20 minutes jusqu’à l’obtention d’une consistance proche de celle du riz au lait.Pour le sirop d’hibiscus :Pendant ce temps, dans une casserole, réunir l’eau et le sucre semoule. Porter à ébullition jusqu’à dissolution du sucre. Le sirop doit rester translucide. Retirer du feu, ajouter les fleurs d’hibiscus émincées. Laisser infuser à couvert.Au terme de la cuisson du boughour, verser 5 cl de sirop d’hibiscus. Mélanger délicatement. Goûter et rectifier le goût si besoin en ajoutant le reste de sucre roux.Disposer le boulghour au lait dans des assiettes creuses, agrémenter du sirop.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Recette du Tiramisu aux Fraises, aux Fleurs d’Hibiscus et à la Fleur D’oranger

Pour 4 Jolies Coupes :
* 8 biscuits à la cuillère
* 250 grammes de mascarpone
* 3 jaunes d’oeufs
* 100 grammes de sucre semoule
* 5 gouttes d’huile essentielle de citron
* 10 cl de crème fraîche liquide
* 250 grammes de fraises
* 2 cuillères à soupe de sucre semoule
* 4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
* 20 cl d’eau de Source + 2 cuillères à soupe de sucre semoule
* 1 cuillère à soupe de fleurs d’hibiscus (Meuse Epices )
* Cacao Van Houten + une petite passoire
Préparation :
1) Faites bouillir l’eau. Versez-la sur les fleurs d’hibiscus et les 2 cuillères à soupe de sucre. Laissez infuser une dizaine de minutes. Filtrez et laissez refroidir.
2) Lavez, équeutez et coupez les fraises en morceaux. Arrosez avec l’infusion de fleurs d’Hibiscus. Laissez macérer deux heures au frais en remuant de temps en temps.
3) Dans un saladier, au fouet, mélangez le mascarpone avec les jaunes d’oeufs. Ajoutez le sucre et les 5 gouttes d’huile essentielle de citron. Mélangez bien.
4) Montez la crème en chantilly bien ferme. Ajoutez au mélange précédent. Réservez au frais.
5) Egouttez les fraises.
6) Garnissez le fond de chaque coupe de morceaux de biscuits à la cuillère. Dans chaque coupe versez une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger.
7) Déposez une couche de crème au mascarpone. Ajoutez ensuite les fraises. recouvrez d’une seconde couche de crème.
8) Saupoudrez de cacao tamisé au travers d’une petite passoire. Réservez au frais pendant 2 heures au minimum avant de servir.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Recette des Beignets aux Fleurs d’Hibiscus bio

Ingrédients
1 bonne poignée de fleur d’hibiscus
150 g de farine
Sucre glace
2 œufs
25 cl de lait
1 cuillère à café d’huile de tournesol
Huile de friture
Préparation
Dans un saladier, mélangez la farine tamisée, les œufs, l’huile et le lait. Laissez reposer la pâte pendant 2 heures.
Nettoyez soigneusement les fleurs d’hibiscus et trempez les grappes de fleurs dans la pâte à beignet.
Dans une grande sauteuse, faites frire les beignets dans l’huile bien chaude, pendant une minute de chaque côté.
Réservez sur une feuille de papier absorbant, puis saupoudrez de sucre glace avant de servir !

Recette Beignets aux Fleurs d’Hibiscus
Ingrédients1 bonne poignée de fleur d’hibiscus150 g de farineSucre glace2 œufs25 cl de lait1 cuillère à café d’huile de tournesolHuile de friture

Préparation

Dans un saladier, mélangez la farine tamisée, les œufs, l’huile et le lait. Laissez reposer la pâte pendant 2 heures.Nettoyez soigneusement les fleurs d’hibiscus et trempez les grappes de fleurs dans la pâte à beignet.Dans une grande sauteuse, faites frire les beignets dans l’huile bien chaude, pendant une minute de chaque côté.Réservez sur une feuille de papier absorbant, puis saupoudrez de sucre glace avant de servir !


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

 Recette de Croustillant de framboises aux saveurs de fleurs d’hibiscus biologique

Cuisine de Provence-Côte-d’Azur
Temps total: plus de 2 heures
Difficulté: Moyenne
Ingrédients
– Framboises fraîches
Jus d’hibiscus
– 1 litre d’eau
– 150 g de sucre
– 1 gousse de vanille
– 1 orange
– 100 g de fleurs d’hibiscus
– Quelques framboises abîmées
Macaron à la noisette
– 450 g de sucre glace
– 250 g de poudre de noisette
– 50 g de sucre
– 210 g de blanc d’œuf
Glace vanille
– 500 g de lait entier
– 25 g poudre de lait
– 50 g de crème
– 80 g de jaune d’œuf
– 110 g de sucre
– 8 g de vanille
Progression
Jus d’hibiscus
Faire un sirop avec l’eau, le sucre, la vanille, l’orange et les framboises abîmées.
Laisser infuser les fleurs d’hibiscus 5 minutes dans le sirop.
Chinoiser et réserver au frais.
Macaron à la noisette
Monter la meringue au blanc d’œuf avec le sucre. Incorporer ensuite la poudre de noisette et le sucre glace.
Bien mélanger et pocher sur plaque.
Cuire dans un four préchauffé à 180 °C, 8 à 10 minutes.
Glace vanille
Cuire comme une crème anglaise, c’est-à-dire mettre les oeufs et le sucre dans la partie supérieure d’un bain-marie ; battre au fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et qu’il forme comme un ruban lorsqu’on lève le fouet.
Dans une casserole, porter le lait, la poudre de lait et la crème à ébullition et laisser frémir environ 1 minute avec la vanille. Incorporer doucement cette dernière préparation aux oeufs; battre au fouet constamment et retirer du feu dès que le mélange présente les premiers signes d’ébullition. Baisser le feu; remettre la casserole sur le feu et chauffer doucement jusqu’à consistance de nappage, c’est-à-dire jusqu’à ce que la sauce nappe bien le dos d’une cuillère; filtrer si besoin est.
Laisser maturer 12 heures.
Turbiner au besoin.
Présentation
Disposer les framboises fraîches dans une assiette creuse, arroser de jus d’hibiscus et déposer dessus le macaron à la noisette.
Ajouter une quenelle de glace vanille et quelques noisettes hachées.
Sources : www.saveursdumonde.net

Recette de Croustillant de framboises aux saveurs de fleurs d’hibiscus
Cuisine de Provence-Côte-d’AzurTemps total: plus de 2 heuresDifficulté: MoyenneIngrédients- Framboises fraîches
Jus d’hibiscus- 1 litre d’eau- 150 g de sucre- 1 gousse de vanille- 1 orange- 100 g de fleurs d’hibiscus- Quelques framboises abîmées
Macaron à la noisette- 450 g de sucre glace- 250 g de poudre de noisette- 50 g de sucre- 210 g de blanc d’œuf
Glace vanille- 500 g de lait entier- 25 g poudre de lait- 50 g de crème- 80 g de jaune d’œuf- 110 g de sucre- 8 g de vanilleProgressionJus d’hibiscus
Faire un sirop avec l’eau, le sucre, la vanille, l’orange et les framboises abîmées.Laisser infuser les fleurs d’hibiscus 5 minutes dans le sirop.Chinoiser et réserver au frais.Macaron à la noisette
Monter la meringue au blanc d’œuf avec le sucre. Incorporer ensuite la poudre de noisette et le sucre glace.Bien mélanger et pocher sur plaque.Cuire dans un four préchauffé à 180 °C, 8 à 10 minutes.Glace vanille
Cuire comme une crème anglaise, c’est-à-dire mettre les oeufs et le sucre dans la partie supérieure d’un bain-marie ; battre au fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et qu’il forme comme un ruban lorsqu’on lève le fouet.Dans une casserole, porter le lait, la poudre de lait et la crème à ébullition et laisser frémir environ 1 minute avec la vanille. Incorporer doucement cette dernière préparation aux oeufs; battre au fouet constamment et retirer du feu dès que le mélange présente les premiers signes d’ébullition. Baisser le feu; remettre la casserole sur le feu et chauffer doucement jusqu’à consistance de nappage, c’est-à-dire jusqu’à ce que la sauce nappe bien le dos d’une cuillère; filtrer si besoin est.Laisser maturer 12 heures.Turbiner au besoin.Présentation
Disposer les framboises fraîches dans une assiette creuse, arroser de jus d’hibiscus et déposer dessus le macaron à la noisette.Ajouter une quenelle de glace vanille et quelques noisettes hachées.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Recette de la Compote de pommes aux fleurs d’hibiscus bio

recette compote fleur d'hibiscus

recette compote fleur d’hibiscus

Ingredients pour 4 personnes :

– 4 pommes
– 2 cuillères à café de fleurs d’hibiscus séchées
– 25 cl d’eau chaude

Lavez et épluchez les pommes et coupez les en morceaux.
Faites chauffer l’eau, dès qu’elle frémit ajoutez les fleurs d’hibiscus et laissez infuser quelques instant.
Puis retirez les fleurs d’hibiscus et mettez les morceaux de pommes dans cette infusion
Lorsque l’infusion est froide mettez la au réfrigérateur pendant au mois 5 heures.

Sortez du réfrigérateur, filtrez et otez les pommes qui sont désormais colorées en rose, et mettez les dans un plat allant au micro-ondes et faites cuire pendant 2 fois 5 mn.

Et mixez la compote.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Champagne à la fleur d’hibiscus bio

Ingrédients :
-1 bouteille de champagne
-des fleurs d’hibiscus séchées bio
Mode opératoire :
Déposer dans chaque coupe à champagne une fleur d’hibiscus. Verser le champagne et laisser infuser quelques minutes. La fleur va se réhydrater et teinter le champagne en rosé-rouge.

Ingrédients :

-1 bouteille de champagne

-des fleurs d’hibiscus

Mode opératoire :

Déposer dans chaque coupe à champagne une fleur d’hibiscus. Verser le champagne et laisser infuser quelques minutes. La fleur va se réhydrater et teinter le champagne en rosé-rouge.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Connaissez vous la fleur d’hibiscus bio, cette grosse fleur rouge flamboyant, tirant vers le pourpre?

Saviez vous que cette magnifique fleur aux mille vertus est utilisée depuis des millénaires en infusion comme boisson de santé, ou en cuisine pour accompagner les fruits rouges? De saveur acidulée, et exotique, cette belle créature de la nature a plus d’un tour dans son sac : Véritable et puissant antioxydant, on peut aussi l’utiliser en cosmétologie pour lutter contre le vieillissement de la peau ! Par sa magnifique couleur, cette fleur peut aussi servir de colorant naturel pour vos crèmes et lotions.
Je me suis fabriqué cette sympathique recette de lotion démaquillante qui fait une belle peau lumineuse:
Ingrédients:
Une petite poignée de fleurs séchées d’hibiscus
50ml d’hydrolat de rose (ou eau de rose c’est pareil)
50 ml de macérât de rose (ou huile végétale de noyau d’abricot, argan, ou onagre)
2 cuillerées à café de glycérine végétale
2 gouttes d’extrait de Pépin de pamplemousse
Un flacon de 100ml
Recette :
Dans un bol, placer les fleurs séchées, et les recouvrir avec l’hydrolat de rose. Laisser macérer 1/2heure, puis mixez le mélange a l’aide d’un mini fouet. Filtrer le mélange avec une mini passoire, pour éliminer les fleurs.
Verser la glycérine dans votre flacon, ajoutez l’hydrolat rose/hibiscus, l’extrait de pépin de pamplemousse, le macérât ou l’huile végétale. Mélanger énergiquement, votre lotion est prête !
Conservation : Au frais pendant 1 a 2 mois.

Connaissez vous la fleur d’hibiscus, cette grosse fleur rouge flamboyant, tirant vers le pourpre?Saviez vous que cette magnifique fleur aux mille vertus est utilisée depuis des millénaires en infusion comme boisson de santé, ou en cuisine pour accompagner les fruits rouges? De saveur acidulée, et exotique, cette belle créature de la nature a plus d’un tour dans son sac : Véritable et puissant antioxydant, on peut aussi l’utiliser en cosmétologie pour lutter contre le vieillissement de la peau ! Par sa magnifique couleur, cette fleur peut aussi servir de colorant naturel pour vos crèmes et lotions.Je me suis fabriqué cette sympathique recette de lotion démaquillante qui fait une belle peau lumineuse:Ingrédients:Une petite poignée de fleurs séchées d’hibiscus50ml d’hydrolat de rose (ou eau de rose c’est pareil)50 ml de macérât de rose (ou huile végétale de noyau d’abricot, argan, ou onagre)2 cuillerées à café de glycérine végétale2 gouttes d’extrait de Pépin de pamplemousseUn flacon de 100mlRecette :Dans un bol, placer les fleurs séchées, et les recouvrir avec l’hydrolat de rose. Laisser macérer 1/2heure, puis mixez le mélange a l’aide d’un mini fouet. Filtrer le mélange avec une mini passoire, pour éliminer les fleurs.Verser la glycérine dans votre flacon, ajoutez l’hydrolat rose/hibiscus, l’extrait de pépin de pamplemousse, le macérât ou l’huile végétale. Mélanger énergiquement, votre lotion est prête !Conservation : Au frais pendant 1 a 2 mois.


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Recette et preparation des Verrines Roses

Pour 4-5 verrines
250 à 350 g de fraises (Gariguette, Plougastel)
Quelques biscuits à la cuillère
Pour la crème vanillée :
125 g de mascarpone
2 c. à s. de sucre
De la vanille (½ gousse grattée)
1 à 2 c. à s. de marsala ou d’amaretto
Pour le sirop rose-hibiscus :
1 poignée de fleurs d’hibiscus séchées bio
3 c. à s. de sucre
1 bouchon d’eau de rose
40 cl d’eau
½ sachet d’agar agar
Préparez le sirop hibiscus-rose:
Dans une casserole, portez l’eau et le sucre à ebullition. Réduire le feu, ajoutez les fleurs d’hibiscus et l’eau de rose. Infusez 15 minutes environ.
Préparez la crème vanillée :
Dans un saladier, mélangez le mascarpone avec le sucre, la vanille et le marsala. Réservez.
Pour les fraises marinées :
Equeuttez les fraises puis coupez-les en petits morceaux (gardez en 6). Versez-les dans un saladier et mélangez délicatement avec le sucre et la vanille. Réservez.
Préparez la gelée :
Débarrassez le sirop des fleurs d’hibiscus à l’aide d’une passoire ou d’un tamis. Versez le sirop dans la casserole (goûtez et rectifiez le sucre si besoin) et délayez l’agar-agar. Fouettez et chauffez 2-3 minutes sur feu moyen. Réservez dans un bol ou verre.
Taillez les 6 fraises en lamelle dans le sens de la longueur.
Montage de la verrine :
Déposez quelques 2/3 lamelles de fraises sur les parois de chaque verrine.
Disposez dans le fond, un morceau de biscuit et recouvrez de gelée rose hibiscus. Faites prendre la gelée (laissez tièdir les verrines à température ambiante puis disposez au frais).
Dès que les gelées sont prises (1 h00 environ), sortez les verrines et déposez sur la gelée un peu de crème au mascarpone.
Ajoutez alors les fraises marinées, complétez par un peu de crème, un morceau de biscuit. Recouvrez à nouveau de crème, ajoutez un peu de gelée restante et les lamelles de fraises.
Réservez au réfrigérateur au moins 2 heures.
Décorez d’une feuille de menthe ou de basilic au moment de servir. Dégustez!!
Sources: stena.unblog.fr

Verrines RosesPour 4-5 verrines250 à 350 g de fraises (Gariguette, Plougastel)Quelques biscuits à la cuillèrePour la crème vanillée :125 g de mascarpone2 c. à s. de sucreDe la vanille (½ gousse grattée)1 à 2 c. à s. de marsala ou d’amarettoPour le sirop rose-hibiscus :1 poignée de fleurs d’hibiscus séchées3 c. à s. de sucre1 bouchon d’eau de rose40 cl d’eau½ sachet d’agar agar
Préparez le sirop hibiscus-rose:Dans une casserole, portez l’eau et le sucre à ebullition. Réduire le feu, ajoutez les fleurs d’hibiscus et l’eau de rose. Infusez 15 minutes environ.Préparez la crème vanillée :Dans un saladier, mélangez le mascarpone avec le sucre, la vanille et le marsala. Réservez.
Pour les fraises marinées :Equeuttez les fraises puis coupez-les en petits morceaux (gardez en 6). Versez-les dans un saladier et mélangez délicatement avec le sucre et la vanille. Réservez.
Préparez la gelée :Débarrassez le sirop des fleurs d’hibiscus à l’aide d’une passoire ou d’un tamis. Versez le sirop dans la casserole (goûtez et rectifiez le sucre si besoin) et délayez l’agar-agar. Fouettez et chauffez 2-3 minutes sur feu moyen. Réservez dans un bol ou verre.
Taillez les 6 fraises en lamelle dans le sens de la longueur.
Montage de la verrine :Déposez quelques 2/3 lamelles de fraises sur les parois de chaque verrine.Disposez dans le fond, un morceau de biscuit et recouvrez de gelée rose hibiscus. Faites prendre la gelée (laissez tièdir les verrines à température ambiante puis disposez au frais).Dès que les gelées sont prises (1 h00 environ), sortez les verrines et déposez sur la gelée un peu de crème au mascarpone.Ajoutez alors les fraises marinées, complétez par un peu de crème, un morceau de biscuit. Recouvrez à nouveau de crème, ajoutez un peu de gelée restante et les lamelles de fraises.
Réservez au réfrigérateur au moins 2 heures.Décorez d’une feuille de menthe ou de basilic au moment de servir. Dégustez!!


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Voici une recette toute rose, toute douce pour les filles qui comme moi adorent les fraises! Ca change des fraises au sucre et c’est franchement meilleur! Pour ce qui est des fleurs d’hibiscus séchés moi je les ai trouvé dans un magasin bio.

Ingrédients:
250g de fraises (des gariguettes pour moi 。◕‿◕。)
25cl d’eau
5cs de sucre
1 poignée de fleurs d’hibiscus séchées
1/2 gousse de vanille
Faire chauffer l’eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition. Lorsque le sirop bout, le retirer du feu y ajouter les fleurs d’hibiscus et la vanille fendue et grattée. Laisser refroidir. Quand le sirop est tiède, le mettre au frigo. Couper les fraises en deux, les mettre dans des bols et verser le sirop bien frai dessus.

Voici une recette toute rose, toute douce pour les filles qui comme moi adorent les fraises! Ca change des fraises au sucre et c’est franchement meilleur! Pour ce qui est des fleurs d’hibiscus séchés moi je les ai trouvé dans un magasin bio.
Ingrédients:
250g de fraises (des gariguettes pour moi 。◕‿◕。)25cl d’eau5cs de sucre1 poignée de fleurs d’hibiscus séchées1/2 gousse de vanille
Faire chauffer l’eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition. Lorsque le sirop bout, le retirer du feu y ajouter les fleurs d’hibiscus et la vanille fendue et grattée. Laisser refroidir. Quand le sirop est tiède, le mettre au frigo. Couper les fraises en deux, les mettre dans des bols et verser le sirop bien frais dessus.


[Total : 6    Moyenne : 2.8/5]

Recettes avec du bissap

BISSAP (karkadé ou oseille de Guinée)
Nom scientifique : Hibiscus sabdariffa (Linné).
D’origine Soudanaise, le « bissap » a été introduit au Sénégal au début du 19 ème siècle;
Au Sénégal, l’appellation « bissap » viendrait de la déformation wolof du mot « bissab » qui signifie littéralement l’acte charnel de l’amour. Le « bissap » est bien une plante tropicale aux nombreuses vertus.
En 2004, Mme Viviane Wade a pris l’initiative d’introduire la culture du « bissap » biologique.
Les résultats probants ont permis au chef de l’Etat de porter le programme « bissap » à une dimension nationale en l’inscrivant comme quatrième Programme spécial après le maïs, le sésame et le manioc.
Le « bissap » était une culture marginale, installée sur les bordures des champs par les femmes. Les produits récoltés servaient de condiments (variétés blanches) ou de boissons lors de grandes cérémonies ou de fêtes religieuses.
Sous forme de jus de sirop, encore de décoction, le « bissap » est connu pour ses qualités :
rafraîchissantes et revigorantes.
Aphrodisiaques
pouvoir amincissant (utilisé dans les cures d’amincissement)
digestives
excellent régulateur de la tension artérielle.
Antimicrobiennes
diminution des risques de calculs rénaux, teneur urinaire de créatine, citrate, potassium et phosphate
Dépurative, antispasmodique.
Hypotenseur (baisse la pression sanguine)

Il est connu comme condiment améliorant l’acidité des mets traditionnels, mais également il est très apprécié en tant que légume dans les sauces de couscous, riz au poisson, etc. On consomme ses feuilles et les calices des fleurs. Les feuilles de bissap sont riches en carotène et en acide ascorbique.

C’est un excellent adjuvant dans les préparations pharmaceutiques, un colorant très apprécié surtout en confiserie. L’industrie de la transformation l’utilise également pour la préparation de confiture, de concentré, etc.

QUELQUES RECETTES TRES SIMPLES :

Jus de bissap (que l’on peut mélanger à d’autres jus de fruit ou boisson alcoolisée) :

Ingrédients
2 tasses de fleurs de bissap
2,5 litres d’eau
100 g de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
1 pincée de muscade rapée
2 c. à soupe de fleurs d’oranger
Bien rincer le bissap.

Faire bouillir le bissap et l’eau jusqu’à ce que l’eau soit bien colorée. Retirer les fleurs, ajouter les sucres, la muscade rapée, l’eau de fleur d’oranger et mélanger.

Mettre au frais pendant 5 heures, gouttez suivant vos goûts ajouter du sucre (le bissap est un jus acide) et servir très frais.

Vous pouvez également remplacer la fleur d’oranger par de la menthe, ou encore par de l’extrait de banane.
thé de bissap ou tisane

Thé de bissap
Macération pendant 15-20 minutes ou infusion pendant 5-10 minutes d’une cuillerée à soupe de calice séché dans un demi litre d’eau.

Gelée de bissap

Temps de préparation : 10 mn
Temps de cuisson : 15 mn + 30 mn

Ingrédients
150 g. de fleurs de bissap
1.5 litre d’eau
~ 800 g. de sucre à confiture

Rincez le bissap à grande eau et plusieurs fois pour retirer le sable.

Préparez le jus de bissap en mettant les fleurs propres dans 1.5 litre d’eau et faites bouillir une quinzaine de minutes. Filtrez le jus avant de le peser.

Remettez sur le feu et mettez le même poids de sucre. Faites cuire une demi-heure.

Versez votre gelée chaude dans des pots à confiture ébouillantés et fermez directement vos pots.

Confiture de bissap
– 300 g de bissap
– 300 g de sucre
– 1/4 l d’eau
– 1 cuillère à soupe de jus de citron
– 2 g d’agar-agar
Réduire le bissap en petits morceaux.
Faire bouillir l’eau avec le bissap et le sucre jusqu’à ce que le bissap soit ramolli complètement.
Retirer du feu et quand le mélange est encore bouillant, ajouter l’agar-agar. Bien mélanger.
Rajouter le jus de citron.
Granité de bissap

Faire bouillir un litre d’eau.
Verser sur 1 bonne poignée de fleurs d’hibiscus séchées
Laisser infuser 10 minutes et filtrer
Ajouter 2 cs de jus citron (plus ou moins selon les goûts) et du sucre
Laisser refroidir.
Mettre au congélateur quelques heures.
Casser la glace et mixer au robot (ou avec un marteau)

Préparation avec les feuilles

Mettre les feuilles dans une casserole avec de l’eau, faire bouillir, dès que les feuilles sont « molles », enlever l’eau et mélanger au mixer ou à la fourchette. Saler et poivrer.

Manger avec du riz (semblable aux épinards ou oseille).


[Total : 2    Moyenne : 1/5]

Les calices rouges du bissap, ceux qui lui valent son succès, donnent plusieurs types de boissons: Sirop,  Thé, Confiture, Bière, Cocktail. Les calices rouges existent sous plusieurs variétés: Soudan, Bambara, Burkina, Baol, Vimto.

Recette sirop de bissap
Le procédé, qui repose sur les techniques artisanales existantes, est simple. Les calices de bissap sont macérés dans une grande bassine d’eau pendant six à sept heures. Le mélange est remué régulièrement. Pour l’hygiène et la qualité de la préparation, un tissu ou un couvercle en plastique protège la bassine. Après macération, la préparation est filtrée, transvasée dans des seaux, puis diluée et additionnée de sucre. Elle est ensuite pasteurisée dans des marmites pendant trente secondes, à 100°C. Le produit est en ensuite mis en sachets ou en bouteilles. Dans certains ateliers modernes les sachets sont remplis à chaud et aussitôt soudés avec une thermosoudeuse à pied.
Pour plus d’informations consultez l’ouvrage “Préparer et vendre des boissons traditionnelles” Khanata Sokona( Enda-Graf Sahel) et Cécile Broutin (Gret).Les Editionsdu Gret. Ministère française de la coopération. Septembre 1994.
Le matériel de base nécessaire à la préparation est peu coûteux : 2 bassines en plastique de 80 litres, 1 réservoir d’eau (pour pallier une alimentation urbaine irrégulière), des filtres tamis, 4 marmites aluminium de 50 litres, 2 seaux en plastique, 2 brûleurs, 1 verre doseur, 1 balance, 2 fouets à grand manche. L’atelier a été conçu de manière à séparer la partie froide de la fabrication (stockage des matières premières et refroidissement des sachets) de la partie chaude (remplissage et pasteurisation des sachets). L’entrepreneur assure lui-même la gérance et l’approvisionnement en matière première ainsi que la livraison. Trois ouvriers sont chargés de la fabrication. La production de départ de l’atelier a été évaluée en fonction de la capacité de la thermosoudeuse et de la durée des différentes opérations. Pour une production journalières maximum établie à 960 sachets, les quantités de matières premières sont les suivantes :- bissap séché (4kg), – eau (320 litres), – sucre (12 kg).
Le polyéthylène utilisé est de 100 microns, épaisseur minimale pour résister à la chaleur et éviter que les sachets ne se percent. L’investissement total pour concrétiser ce projet s’élève à environ 4,5 millions de F cfa. Il comprend l’installation de l’atelier (le poste le plus important), l’achat du matériel, l’énergie, le foyer, un stock de trois mois de matières premières ainsi que la compagne de publicité.
En Mauritanie les fabriquant de jus de bissap ont également pignon sur rue.
Aussi, faut-il prévoir la pasteurisation des produits et le conditionnement en sachets plastiques thermosoudés. Ces deux éléments, qui devraient assurer des conditions d’hygiène bien supérieures et une durée de conservation plus longue des boissons, placent le produit entre les boissons artisanales et industrielles (coca cola, fanta). Cf: Préparer et vendre des boissons traditionnelles. Les éditions du Gret. Ministère français de la coopération. Septembre 1994.
Au Sénégal, les femmes, regroupées en GIE (groupement d’intérêt économique) assurent l’essentiel de la transformation et de la distribution du jus ou sirop de bissap.   Exemple de groupements de femmes. Le succès de ces pionnières attire aujourd’hui certains industriels, ceci grâce surtout aux travaux réalisés par L’ITA dans ce domaine. Le  sirop est généralement conditionné dans des bouteilles en PVC, en carton – aluminium (Pure Pack) ou dans des sachets en plastique. La présence du sucre (agent conservateur) et l’étanchéité assurée par la capsule contribue à une bonne stabilité micro biologique du produit. Cependant, il est recommandé de conserver la boisson au frais (4°C) avant son utilisation.
Confiture et concentré  de bissap
Recette coktail de bissap
Eu égard à ses potentialités (goût, couleur, acidité), le bissap peut être mélangé à d’autres jus de fruit: orange, ananas, goyave, tamarin, anacarde, pain de singe (fruit du Baobab). Préparés en famille, ces cocktails sont généralement appréciés des gourmets. Ils sont de plus en plus servis dans les grands hôtels.
Recette thé de bissap ou “thé rose d’Abyssinie”
Le  “thé de bissap” ou “thé rose d’Abyssinie”. Il faut broyer les calices séchés et les conditionner dans de petits sachets en papier filtre pour en faire une tisane par infusion. La décoction avec de l’eau chaude et l’addition de sucre permet d’obtenir du thé. La boisson peut également se préparer par macération pendant 15-20 minutes ou par infusion pendant 5-10 minutes d’une cuillerée à soupe de calice séché dans un demi litre d’eau.
Le thé de bissap est couramment fabriqué en Allemagne, principal marché européen de calice séché pour le Sénégal.  Une “Etude technico-économique pour la valorisation du bissap”, (Programme Cadre II Juin 1997), indique que la société SETEXPHARM a entrepris un programme de diversification pour intégrer ce produit dans sa gamme. Selon ce document, les premiers résultats d’incorporation de bissap dans des tisanes de “confort ” sont très encourageants et ouvrent de nouvelles perspectives pour les calices.
Recette bière avec du jus de bissap fermenté
L’extrait de bissap fermenté dans certaines conditions donne une bière typique dont la conservation se fait aseptiquement à l’obscurité et à une température de 4°c après un traitement thermique (30 mn d’ébullition)
Consommation
Le jus de bissap : une boisson naturelle
Acide mais sans alcool, d’une couleur rouge proche de celle du vin, le jus de bissap est uneboisson naturelle tonifiante. En Afrique subsaharienne, le bissap est servie en famille à tout moment. A l’occasion de grandes cérémonies, il supplante merveilleusement certaines boissons occidentales comme Coca-Cola.  Le jus de bissap est constamment servi après un bon Thiéboudieunne, le fameux riz au poisson sénégalais.
Au Sénégal, La consommation nationale de jus de bissap est estimée à près de 200 T/AN de calices rouges.
consommation industrielle:70T
consommation artisanale: 60 T
consommation domestique: 70 T.
Bissap: revue de presse
Bissap : le vin sénégalais s’exportera-t-il ?
(Syfia-Sénégal) Rouge, sucré, mais sans alcool, le jus de bissap a toutes les faveurs des Sénégalais. Désormais fabriqué industriellement, il pourrait conquérir les marchés européens avides d’exotisme. (Cf bulletin syfia n°48 janvier 1993)
Les calices verts de bissap : des épinards épicés
Pour assaisonner le Tiéboudieune, la femme sénégalaise utilise les calices verts du bissap. Avec du piment, du sel, du “nététou” (le cube africain traditionnel), les calices sont cuits à l’eau bouillante ou à la sauce du plat qu’il accompagne. Le produit broyé ressemble à des épinards. Il est servi sur le riz au poisson. Cette sauce du bissap est répandue aussi bien en milieu urbain que rural.  On l’appelle “Beugueudj”en langue locale Ouoloff,  “Floréré” en Peulh et “Kouthia” en Mandingue. Elle est introduite dans la restauration africaine moderne. Les calices verts entrent aussi dans la préparation de la bouillie de mil et lui donnent un goût épicé. Ce plat, appelé en Ouoloff “Lakhou bissap” et “Ngourbane” en Sérère est bien apprécié au village mais il est presque inconnue en ville.
Pour répondre à une demande croissante en feuilles vertes fraîches, la mise en boîte de conserve des feuilles pourrait être une solution. Cela nécessite bien sûr des études approfondies pour la faisabilité technique et la rentabilité financière d’un tel procédé.
Les autres utilisations du Bissap rouge.
Un colorant naturel en confiserie
En Allemagne le bissap rouge est de plus en plus utilisé comme colorant naturel dans la confiserie. La fleur de bissap rouge contient différentes anthocyanes. L’extrait sous forme de filtrat de concentré ou de poudre séchée est utilisé comme colorant en industrie alimentaire ou pharmaceutique. Dans ces deux secteurs où l’on cherche des colorants naturels au profit des produits de synthèse, les atouts du bissap sont assez nombreux par rapport à la betterave qui donne un colorant rouge foncé, au raisin dont le taux de colorant est faible, à la cochenille, bon colorant mais très cher.
BISCUITS FOURRES AVEC DE LA CREME ROSE DE BISSAP
A Dakar, après la dévaluation du Franc cfa en 1994, la Biscuiterie de Médina (BDM) mise sur le bissap comme colorant naturel. C’est ainsi que dans la fabrication de ses biscuits fourrés la crème rose est faite de concentré de bissap. La couleur rouge vif similaire à celle de la fraise et le goût acidulé de la crème conférée par le bissap sont à l’origine de son succès. “Ce biscuit fourré est bien vendu sur le marché local. Il est le plus apprécié de nos produits”, confie Madame Marie Seydi, directrice de l’usine BDM.
Cependant, il y a lieu de suivre de près les prochaines décisions de l’Union Européenne quand au maintien ou non du bissap sur la liste des colorants naturels autorisés. Des sources fiables indiquent que le débat sur un possible déclassement du bissap est relancé par des avancés techniques et technologiques faites sur la betterave*l’hydroxylation et l’oxydation enzymatiques qui donnent l’orthoquinone puis des polymères bruns…
Utilisation du bissap dans la pharmacopée traditionnelle
Les vertus du bissap sont nombreuses. C’est ce qui justifie d’ailleurs sa forte consommation en Afrique. Cette forte consommation confirme aussi l’existence d’habitudes alimentaires traditionnelles inconnues du grand public. Les feuilles de bissap riches en carotène, en acide ascorbique accroissent, en effet, la valeur nutritive des plats africains. Quant aux calices rouges, ils contiennent plusieurs vitamines.

Produits Quantité
journalière Annuelle
Boisson 3.000 l 560.000 l
sirop 1.000 l 112.000 l
Concentré 500 l 56.000 l
Confiture 1.400 bocaux 130.000 l

Utilisations dans la pharmacopée traditionnelle

Produits Effets
Poudre Propriétés bactéricides (inhibition de proteus pastereulla, streptococcus) et cicatrisantes
Jus de bissap Propriétés antimicrobiennes et antihelmintiques inhibition de la mobilité du parasite.Diminue à faible dose les risques de calculs rénaux, teneur urinaire de créatine, citrate, tartate,calcisodium, potassium et phosphate.
Décoction concentré sous forme de tisane ou boisson parfumée *Dépurative, antispasmodique relâchant les muscles lisses de l’utérus et de l’intestin,*Hypotenseur (baisse la pression sanguine)
Décoction des feuilles Diurétique et antiseptique des voies urinaires, soigne les plaies (détoxifiants , laxatives)
Racines Propriétés laxatives
Extraits calice Ralentissement du transit intestinal chez les animamonogastiques, régression chez l’animal de tume cancéreuses transplantables du sarconne.

 


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette Gelée de bissap (fleurs d’hibiscus bio)

Pour environ 2 pots de 450 g :
100 g de fleurs d’hibiscus séchées bio (en épicerie exotique)
1 l d’eau
1 sachet de Vitpris
sucre semoule
Préparation : 10 mn
Cuisson : 25 mn
Repos : 0 mn
Temps total : 35 mn
Bissap, karkadé ou thé rose d’Abyssinie, groseille de Noël, roselle, oseille de Guinée… En dehors de la délicieuse boisson servie, entre autres, au Sénégal et en Egypte, les fleurs séchées de l’hibiscus sabdariffa se prêtent à de nombreuses préparations. Essayez donc cette étonnante gelée au parfum de mûre et au goût acidulé. Une recette ultra simple et ultra rapide !
Rincer plusieurs fois les fleurs d’hibiscus à l’eau froide pour les débarrasser d’éventuels résidus de sable ou de terre. Les plonger dans 1 litre d’eau, porter à ébullition et laisser bouillir à couvert environ 15 minutes. On obtient une décoction très foncée.
2 Filtrer ce jus dans une passoire fine éventuellement doublée d’une étamine (vivement conseillé si le bissap est très “sableux” comme ici en Afrique).
3 Peser le jus obtenu : en général on obtient environ 500 à 600 g de jus. Préparer le même poids de sucre.
Si on aime les gelées moins sucrées on peut réduire sans problème à 450 g de sucre pour 600 g de jus. Attention cependant à ne pas diminuer plus car le bissap est par nature très acide.
4 Prélever 2 cuillères à soupe de sucre et mélanger au sachet de Vitpris. Verser dans le jus de bissap, mélanger au fouet. Porter à ébullition et laisser bouillir 1 minute.
5 Ajouter le reste du sucre, porter à nouveau à ébullition. Laisser bouillir 3 minutes, pas plus, en écumant les impuretés.
6 Mettre en pots et laisser refroidir, pots retournés. La prise se fera progressivement dans les heures suivantes. Attendre si possible quelques jours avant de consommer.
Pour finir… On peut agrémenter la préparation d’un trait de sirop ou de crème de cassis, de quelques feuilles de menthe, de baies de séchouan, d’eau de fleur d’oranger, de gingembre frais râpé, de vanille…
Au lieu de jeter les fleurs, faites-les confire à feu très doux avec le même poids de sucre et un grand verre d’eau, puis mixez et utilisez comme un coulis de fruits.

Pour environ 2 pots de 450 g :100 g de fleurs d’hibiscus séchées (en épicerie exotique)1 l d’eau1 sachet de Vitprissucre semoulePréparation : 10 mnCuisson : 25 mnRepos : 0 mnTemps total : 35 mnBissap, karkadé ou thé rose d’Abyssinie, groseille de Noël, roselle, oseille de Guinée… En dehors de la délicieuse boisson servie, entre autres, au Sénégal et en Egypte, les fleurs séchées de l’hibiscus sabdariffa se prêtent à de nombreuses préparations. Essayez donc cette étonnante gelée au parfum de mûre et au goût acidulé. Une recette ultra simple et ultra rapide !

Rincer plusieurs fois les fleurs d’hibiscus à l’eau froide pour les débarrasser d’éventuels résidus de sable ou de terre. Les plonger dans 1 litre d’eau, porter à ébullition et laisser bouillir à couvert environ 15 minutes. On obtient une décoction très foncée.
2 Filtrer ce jus dans une passoire fine éventuellement doublée d’une étamine (vivement conseillé si le bissap est très “sableux” comme ici en Afrique).
3 Peser le jus obtenu : en général on obtient environ 500 à 600 g de jus. Préparer le même poids de sucre.Si on aime les gelées moins sucrées on peut réduire sans problème à 450 g de sucre pour 600 g de jus. Attention cependant à ne pas diminuer plus car le bissap est par nature très acide.
4 Prélever 2 cuillères à soupe de sucre et mélanger au sachet de Vitpris. Verser dans le jus de bissap, mélanger au fouet. Porter à ébullition et laisser bouillir 1 minute.
5 Ajouter le reste du sucre, porter à nouveau à ébullition. Laisser bouillir 3 minutes, pas plus, en écumant les impuretés.
6 Mettre en pots et laisser refroidir, pots retournés. La prise se fera progressivement dans les heures suivantes. Attendre si possible quelques jours avant de consommer.
Pour finir… On peut agrémenter la préparation d’un trait de sirop ou de crème de cassis, de quelques feuilles de menthe, de baies de séchouan, d’eau de fleur d’oranger, de gingembre frais râpé, de vanille…Au lieu de jeter les fleurs, faites-les confire à feu très doux avec le même poids de sucre et un grand verre d’eau, puis mixez et utilisez comme un coulis de fruits.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette du bissap la boisson antioxydante africaine

Préparation : 20 mn + 5 heures de réfrigération
Cuisson : 10 mn

Ingrédients (pour environ 2 litres de boisson) :
– 2 tasses de bissap
– 2 litres et demi d’eau
– 100 g de sucre
– 2 sachet de sucre vanille
– 1 pincée de muscade
– 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

Préparation :

Rincer le bissap. Faire bouillir le bissap et l’eau jusqu’à totale coloration de l’eau.

Laisser refroidir puis retirer le bissap du jus de cuisson. Ajouter à ce jus les sucres, muscade, eau de fleur d’oranger et mélanger.

Mettre au frais pendant 5 heures et servir très frais.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Bleu de La Moutonnière et fleur d’hibiscus bio arrosés de la bière Coup de grisou

Bleu de La Moutonnière et fleur d'hibiscus arrosés de la bière Coup de grisou

Bleu de La Moutonnière et fleur d’hibiscus arrosés de la bière Coup de grisou

Recette d’Alexandre Gosselin, chef-propriétaire des restaurants Bar & Boeuf et BBQ Montréal.

Ingrédients

100 g de bleu de La Moutonnière

100 ml d’eau

50 g de sucre

25 g de fleurs d’hibiscus séchées bio (en vente dans les salons de thé et magasins d’alimentation naturelle)

300 g de dattes Medjool dénoyautées et coupées en 6

100 g de noisettes

Pain d’épices du commerce (dont on laisse sécher quelques tranches fines sur le comptoir) ou biscuits spéculoos réduits en poudre

Une bouteille de bière Coup de grisou

Petite poignée de micropousses (comme celles de M. Daigneault, en vente dans les fruiteries spécialisées)

Préparation

Préparer d’abord la confiture de dattes. Porter l’eau, le sucre et les fleurs d’hibiscus à ébullition. Retirer du feu et laisser revenir à température de la pièce. Retirer les fleurs d’hibiscus. Faire chauffer le sirop de nouveau et y ajouter les dattes. Ramener à ébullition, retirer du feu et laisser les dattes ramollir et refroidir.

Faire griller les noisettes au four préchauffé à 350 °F, pendant 7 minutes. Laisser refroidir. Retirer la peau des noix en les frottant dans un linge à vaisselle propre. Hacher les noisettes et les ajouter à la confiture de dattes.

Dresser une assiette creuse en plaçant un bonne cuillerée de confiture de dattes au fond. Déposer un carré de fromage par-dessus. Verser délicatement l’équivalent d’environ 2 c. à table de bière sur le fromage. Saupoudrer de poudre de pain d’épices et déposer quelques micropousses sur le dessus.

S’il reste de la bière, on la boit!


[Total : 3    Moyenne : 1.7/5]

Selon des chercheurs botanistes, le jus de bissap facilite le transit digestif, outre sa délicieuse saveur acidulée… Recette !

© www.au-senegal.com
Fleur d’hibiscus séchées

Scientifiquement appelé hibiscus sabdariffa, le bissap est issu d’un arbre dont la taille varie entre 1.5 et 2 mètres avec des tiges robustes. Il est aussi connu sous le nom d’oseille au Cameroun ou feuilles d’oseille aux Antilles. Il existe un type vert dont une seule variété a été étudiée au Sénégal : elle est principalement utilisée comme condiment dans les sauces (feuilles et calices) et comme boisson(seul le calice est utilisé).

Le type rouge avec des nombreuses variétés rouges est utilisé en milieu sahélien africain ou en boissons désaltérantes : vimto, soudan, bambara, thaïlandaise, koorBurkina, Boal, yoump “locale” américaine. Prise en décoction, elle régularise les transits digestifs. Elle favorise la fonction hépatobiliaire et à une action diurétique légère.

© a7.idata.over-blog.com
Jus de Bissap

Le jus de Bissap
Le jus de bissap a des propriétés antimicrobiennes, il diminue les risques de calculs rénaux. En décoction concentrée, c’est un bon hypotenseur. La préparation consiste à plonger les fleurs séchées dans de l’eau bouillante et après passer au tamis fin.

Recette du sirop de bissap
Le procédé, qui repose sur les techniques artisanales existantes, est simple. Les calices de bissap sont macérés dans une grande bassine d’eau pendant six à sept heures. Le mélange est remué régulièrement. Pour l’hygiène et la qualité de la préparation, un tissu ou un couvercle en plastique protège la bassine. Après macération, la préparation est filtrée, transvasée dans des seaux, puis diluée et additionnée de sucre. Elle est ensuite pasteurisée dans des marmites pendant trente secondes, à 100°C. Le produit est en ensuite mis en sachets ou en bouteilles.

Prendre le bissap en thé
Le “thé de bissap” ou “thé rose d’Abyssinie”. Il faut broyer les calices séchés et les conditionner dans de petits sachets en papier filtre pour en faire une tisane par infusion. La décoction avec de l’eau chaude et l’addition de sucre permet d’obtenir du thé. La boisson peut également se préparer par macération pendant 15-20 minutes ou par infusion pendant 5-10 minutes d’une cuillerée à soupe de calice séché dans un demi-litre d’eau.

Télécharger un document sur le  BISSAP OU OSEILLE DE GUINEE Hibiscus Sabdariffa PRODUCTIONTRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION AU CAMEROUN


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette de la Charlotte fruits rouges et fleurs d’hibiscus bio

J’aime beaucoup les charlottes : c’est frais et elles se préparent tranquillement la veille…celle-ci est fruitée et légère, légère, légère…la première photo montre la charlotte sans la gelée déco (réalisée en dehors du moule et brisée !) et la seconde photo montre la gelée déco

pour la gelée déco :

20 cl d’eau + 1 grosse cs de gingembre râpé + 1 sachet verveine menthe

2 cs de jus de citron

3 cs de sirop de verveine (ou de sirop d’agave) (magasin bio)

1 g agar-agar (un demi-sachet)

quelques baies (cassis, groseille, myrtille…) + feuilles de menthe + fraises

pour la crème aux fruits rouges :

25 cl de crème de soja (sans lactose et deux fois moins grasse qu’une crème ordinaire)

1 sachet 450 g “Cocktail de fruits rouges bio” de Monsieur Picard

80 g de sucre

1 g agar-agar (1/2 sachet)

pour la gelée framboises/hibiscus :

25 cl eau + 1 cs de fleurs d’hibiscus bio

120 g de sucre

1 g agar-agar

400 g framboises fraîches

1 paquet de biscuits à la cuiller

le jus d’un citron pour imbiber les biscuits

un moule à cake

L’avant-veille

Râper le gingembre épluché et le faire macérer toute la nuit au frais dans l’eau

décongeler les fruits rouges dans une passoire au frais

La veille

préparer la gelée déco : filtrer l’eau du gingembre, la faire chauffer dans une casserole, quand l’eau frémit, éteindre et faire infuser 10 mn le sachet de verveine menthe puis ajouter l’agar-agar, refaire chauffer en remuant et maintenir l’ébullition 1 mn puis, hors feu, ajouter le sirop et le jus de citron

pendant que le liquide tiédit, disposer baies, fraises et menthe au fond du moule à cake puis, doucement, verser le liquide tiède avant qu’il ne se fige et réserver au frais

voici un exemple de gelée déco réalisée en dehors du moule puis appliquée par dessus (c’est plus délicat) et ce n’était pas la bonne dimension (trop large)

faire chauffer 25 cl d’eau, quand l’eau frémit, faire infuser les fleurs d’hibiscus 30 mn ou plus

préparer la crème aux fruits rouges :

mélanger les fruits rouges et le sucre, délayer l’agar-agar dans la moitié de la crème, chauffer doucement en remuant, maintenir l’ébullition 30 s puis éteindre et ajouter le reste de la crème, mélanger, ensuite, aux fruits rouges

dans une assiette, verser le jus de citron et ajouter autant d’eau + 3 cs de sucre

imbiber des biscuits de jus et les disposer sur le pourtour du moule quand la gelée déco est déjà gélifiée

ajouter la crème aux fruits rouges et faire prendre au frais 1 h environ

préparer la gelée framboises/hibiscus : délayer l’agar-agar avec l’eau infusée par l’hibiscus et filtrée, porter à ébullition 1 mn en remuant puis éteindre, ajouter le sucre, laisser tiédir

mixer la moitié des framboises, les ajouter à l’infusion puis ajouter le restant des framboises entières

disposer dans le moule et laisser figer au frais

imbiber pour finir des biscuits du jus de l’assiette et les disposer sur le dessus de la charlotte, filmer et réserver au frais jusqu’au lendemain

Le jour-même

au dernier moment, démouler la charlotte et servir de suite

bon appétit !


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette du bissap, boisson sénégalaise tonifiante, riche en vitamine C

Recette du bissap, boisson sénégalaise tonifiante, riche en vitamine C

Recette du bissap, boisson sénégalaise tonifiante, riche en vitamine C

Ingrédients :
Fleurs séchées de bissap (plante de la famille des hibiscus) on compte environ 2 tasses de
fleurs pour 2 litres d’eau
Sucre en poudre
Feuilles de menthe ,si possible fraîche
Essence de fraise, ou banane ou ananas …
Arôme à la fraise, ou banane, …
Tous ces produits se trouvent dans les magasins de produits exotiques
Procédé :
1. Laver les fleurs d’hibiscus
2. Faire une décoction en changeant d’eau, jusqu’à ce que celle-ci ne soit plus colorée
3. Ajouter le sucre, l’essence choisie, l’arôme, modérément, si l’on est en France, exagérément,
si l’on respecte les habitudes sénégalaises, (là-bas on croit boire du bonbon)
4. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur, peut se conserver plusieurs jours (les écoliers de
France ont beaucoup aimé)
Le bissap pousse très bien pendant l’hivernage. Et pas seulement au Sénégal. Tout est bon
dans la plante : les fleurs séchées, pour la boisson et tisane, les feuilles qui font une sauce dite
« à l’oseille », les fruits pour la confiture consommée seulement par les touristes .