[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Culture et varietes de l’hibiscus, Rose de Chine Rose de Cayenne Hibiscus

Famille: Malvacées
Origine: de l’Asie au sud-est des îles polynésiennes
Période de floraison: de mars à octobre
Couleur des fleurs: blanc, jaune, orange, rouge
Exposition: lumière vive
Type de sol: terreau
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: légèrement humide, frais
Utilisation: bac
Hauteur: de 4 à 5 m
Type de plante: arbuste à fleurs
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant, caduc sous 10°C, gèle à 5°C
Rusticité: 5°C minimum en hiver, entre 18 °C et 30°C toute l’année
Plantation, rempotage: rempotage en mars
Méthode de multiplication: semis au chaud, bouturage de tête de 10 cm, utilisez de l’hormone de bouturage, greffage en fente pour les variétés modernes longues à bouturer
Taille: Taillez votre hibiscus au printemps pour qu’il se ramifie bien pour augmenter la floraison. Si votre plante est un peu dégarnie à la base, rabattez les tiges à 15 cm du pied. Les fleurs apparaissent sur les pousses de l’année.
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 200 espèces et plus de 30000 variétés, choisissez votre hibiscus
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Paramaribo’ aux fleurs pourpres
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Beach Ball’ aux fleurs panachées très doubles
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Norman Lee’ aux fleurs jaunes au coeur rose
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Dorothy Olive’ superbes fleurs oranges et jaunes doubles
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Alexandra’ fleurs simples dégradées du rouge vers le orange
– Hibiscus rosa-sinensis ‘Antilles saumon’ à l’etamine très longue
Maladies et insectes nuisibles: les cochenilles, les aleurodes, les pucerons, les araignées rouges surtout en intérieur
Toxicité: non
Les fleurs remarquables de l’hibiscus ne durent guère plus d’une journée, elles sont renouvellées très régulièrement pendant tout l’été pour peu que vous lui fournissiez chaleur et lumière toute l’année. L’hibiscus est d’origine tropicale. A partir de mi-mai, après les gelées, sortez-le au soleil, et surtout n’oubliez pas l’arrosage auquel vous ajouterez de l’engrais (riche en azote) tous les 15 jours qui garantira une abondante floraison.
Dans la nature, les feuilles de l’hibiscus sont persistantes, cependant en hiver, lorsque la température devient trop basse et passe sous les 10°C, l’hibiscus perd ses feuilles. Dans ce cas, laissez la terre pratiquement sèche, la plante se met en repos jusqu’au printemps ou elle repartira. Ne laissez pas d’eau dans la soucoupe après un arrosage.
Pourquoi mon hibiscus perd-t-il ses boutons floraux ?
Un changement d’environnement comme l’installation d’une plante achetée chez vous peut provoquer ce phénomène.
Comment conserver mon hibiscus en hiver ?
Maintenez votre hibiscus dans une pièce lumineuse à une quinzaine de degrés et limitez les arrosages.
Le saviez-vous ?
La rose de Chine est la fleur nationale de Hawaii et de la Malaysie.
En Chine, on utilise sa sève pour colorer les vêtements.
En Egypte, les pétales séchées sont utilisées pour faire une tisane riche en vitamine C.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Culture du plant de fleur d’hibiscus ou rose de Chine

La fleur
La fleur d’hibiscus mesure une dizaine de centimètres de forme simple ou double, unie ou non, de couleur blanc (hibiscus arnottianus) , jaune (hibiscus aurantiacus), rose (hibiscus seminole) orange (hibiscus broceliandre) ou rouge(hibiscus cooperi).
Elle apparaît dès que les jours rallongent et la floraison se prolonge jusqu’au début de l’ hiver.
Plantation et multiplication
L’hibiscus affectionne une terre riche et humifère légèrement acide.
Il aime la lumière derrière une vitre au Nord ou à l’ Est ou derrière un rideau au Sud et à l’Ouest.
On le rempote en général en milieu de printemps.
La multiplication s’effectue principalment par bouturage sur un rameau d’une quinzaine de centimètres.
La bouture se réalise au chaud en Août dans un mélange humide et sableux.
Il est conseillé d’utiliser de l’hormone de bouturage.
Culture et entretien
En fin d’hiver, on taille l’hibiscus assez court pour favoriser l’émission de jeunes pousses latérales.
Dès la fin des premières gelées, on placera le pot au jardin à l’ombre.
Pendant tout l’été, on placera une soucoupe sans toutefois laisser l’eau stagner.
Si l’hibiscus n’a pas été rempoté, on le fertilisera régulièrement pour obtenir une floraison abondante.
L’hiver, on réduira les arrosages et l’on surveillera l’apparition de parasites.
Ennemis et maladies
L’hibiscus est souvent atteint en intérieur par les araignées rouges, les mouches blanches et les cochenilles.